Il y a beaucoup de façon d’enregistrer une batterie. Je vais vous en présenter une, pas forcément la meilleur mais la plus facile d’approche pour un débutant. Avec des références de matériels abordables.

LA BATTERIE

C’est la partie la plus importante de cette article. Il faut que votre instrument « sonne » déjà sans être passé par votre ordinateur. Votre prise de son peut être magnifique, vos micros hors de prix, votre logiciel sur-puissant, si le son de base est pourri seul un magicien pourra en sortir quelque chose.
Les peaux doivent être neuves ou peu jouées. Une peau neuve aura un son plus brillant avec plus de résonance tandis qu’une vieille peau sera plus difficile à accorder, la note sera moins tenue.
Les peaux les plus connues sont les :

  • Remo Pinstripe – Un son court, gras et profond sur les toms- Rock, pop, Métal. (env. 55€ le pack 12″, 13″, 16″)
    Remo Pinstripe
  • Remo Ambassador sablée – Une référence pour les caisse claires. (env. 15€ pour une caisse claire 14″)
    Remo ambassador sablée
  • Evans Emad – Pour la grosse caisse – Sonorité chaude, réponse grave. (env. 47€ en 22″)
    Evans emad

Accorder sa batterie. c’est la deuxième étape. Peaux de frappe (pour la note) et de timbre (pour la résonance et un peu la note aussi). Plus on serre plus c’est aigu. Vous pouvez aller consulter l’article Le son de la batterie pour vous donner une idée des sonorités à rechercher sur les toms, grosse caisse et caisse claire.
Si vous trouvez que vos toms résonnent de trop, prenez de l’essuie-tout et du scotch large (idéalement du gaffer), faites une bande de 20 cm le long du cerclage sur la peau. Ce n’est pas très esthétique mais très efficace. Plus la bande sera grande moins la peau résonnera. Vous pouvez aussi essayer de le faire sur la peau de résonance.
Pour la grosse caisse, placer un oreiller ou une couverture à l’intérieur pour toucher les 2 peaux.

Une fois votre instrument prêt, un peu attaquer la partie technique de l’enregistrement.

LES MICROS

Les micros dont je vais vous parler sont à des prix abordables, sont fiables et ont fait leurs preuves. Mais le choix d’un micro est surtout une histoire de gout et de budget.

  • Pour les toms : Sennheiser E604. Très pratique car pourvu d’une pince qui se fixe directement sur le cerclage des toms il évitera d’avoir un pied de micros encombrant. Il est aussi très robuste et résistera aux coups de baguettes. (env. 125€)
    Sennheiser E604
  • Pour la caisse claire : Shure SM57. Il peut se placer sur le dessus ou le dessous de la caisse claire à l’aide d’un pied de micro. Il a une sonorité exceptionnelle, robustesse inégalée et fiabilité tous les jours confirmées. Le son est clair et doux, assez proche de la réalité. (env. 110€)
    Shure SM57
  • Pour la grosse caisse : AKG D112. À placer à l’intérieur de la grosse caisse ou devant la peau de résonance. Il a un très beau son grave. (env. 160€)
    AKG D112
  • Pour les overheads et charleston : Sennheiser E614. Un micro tout terrain statique (à besoin d’une alimentation phantom de 48V). Il offre un rendu fidèle et précis dans une très large bande passante, il capte les sonorités des différentes cymbales avec un rendu cristallin. (env. 175€)
    Sennheiser E614

Certaines marques proposent maintenant des packs de micros comprenant des micros toms, caisse claire, grosse caisse et overhead tel que AKG, Shure, Beyerdynamic ou moins cher T-Bone. Les prix vont de 300€ à 2000€.

DE COMBIEN DE MICROS AVEZ VOUS BESOIN ?
Au minimum pour une prise de son correcte sur une batterie standard, il vous faudra 8 micros :
1 grosse caisse
1 caisse claire dessus
1 par toms (3)
1 charleston
2 overhead (micros d’ambiance)

On peut aussi rajouter un micro sous la caisse claire.
Ne pas oublier d’investir dans des pieds de micro. Pour notre exemple, il en faut 5. (env. 15€ par pied)

COMMENT PLACER LES MICROS ?
Là aussi plusieurs possibilités, démarrer très simplement en plaçant le micro à 2 doigts de la peau pour la caisse claire et les toms. À 4 doigts de la cymbale charleston. Et bien au dessus de la batterie, de façon symétrique pour les overheads.

LA CARTE SON

C’est l’élément qui va faire le lien entre votre batterie et votre ordinateur. Pour notre exemple, il faut prendre une carte qui ai au minimum 8 entrées XLR avec la possibilité d’avoir une alimentation phantom 48V. Vous pouvez en trouver à partir de 400€. C’est un investissement…
Sauf exceptions, elles fonctionnent toutes avec pc et mac. Faire attention, selon votre ordinateur, au branchement USB ou Firewire.
En écrivant cet article, je me suis rendu compte que certaines marques ont créé des tables de mixage qui se branchent en USB, attention la plupart ne propose qu’une sortie stéréo de votre mix.
Il faut que les 8 canaux arrivent séparément sur votre ordinateur.

Je pourrai vous donner des références mais ça évolue tellement vite que à peine sorti cet article serait déjà obsolète. Renseignez vous auprès d’un magasin de musique ou en vous baladant sur le net.

STAN : STATION DE TRAVAIL AUDIO NUMÉRIQUE

Aujourd’hui encore appelé DAW (Digital Audio Workstation), c’est le logiciel qui va gérer l’enregistrement de votre batterie en multipistes via la carte son.
Vous pourrez, après la prise de son, corriger votre musique en recalant par exemple certaines frappes. c’est ce qu’on appelle l’édition. Mais aussi ajouter des effets sur les pistes (réverb, delay, compression, etc…), travailler l’équalisation (plus ou moins grave).
Ces logiciels permettent d’empiler beaucoup de pistes, vous pouvez donc rajouter des percussions, basse, guitares… selon vos inspirations et créer un véritable morceau de chez vous.
Il y a encore quelques années, les enregistrements se faisaient sur les bandes magnétiques très onéreuses. Ce système permet de pourvoir enregistrer, effacer, découper autant de fois que vous voulez. La seule limite est votre imagination !

Les STAN les plus connus pour le grand public sont :
LOGIC PRO X – Apple – 180€ – Mac
CUBASE 7 – Steinberg – 269€ – Mac et Windows
STUDIO ONE – Presonus – 230€ – Mac et Windows

Pour les professionnels :
PRO TOOLS 10 – Avid – 569€ – Mac et Windows
DIGITAL PERFORMER – Motu – 491€ – Mac et Windows

CONCLUSION

Une bonne préparation de la batterie, des bons micros bien placés, une carte son avec au minimun 8 entrées en XLR, un STAN et vous voila prêt pour un enregistrement de qualité à la maison.
Faites nous écouter vos productions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.